Comment se déroule une intervention de greffe de cheveux ?

Implant capillaire > Blog > Comment se déroule une intervention de greffe de cheveux ?
Publié le : 02 Avril 2018 à 12:05
Comment se déroule une intervention de greffe de cheveux ?

La greffe de cheveux est aujourd’hui une technique courante que ce soit auprès des hommes ou des femmes. Elle permet de recouvrir la zone chauve de la tête et parfois même, dans de rares cas, de retracer les sourcils.

Le principe général

Cela consiste à réimplanter des cheveux au niveau d’une zone dégarnie. Il existe diverses techniques, mais la plus courante reste celle de la bandelette. Comment cela se déroule ?

L’avant opération 

Avant la greffe proprement dite, le patient doit consulter le professionnel pour connaître en détails le déroulement de l’intervention. Cela lui permettra de dissiper tous ses doutes et d’arriver à la clinique, l’esprit serein à la date prévue.

Durant cette première entrevue, il pourra poser toutes les questions qui le titillent et surtout, d’en apprendre davantage sur les suites opératoires, les éventuelles complications et les résultats possibles.

Même s’il s’agit d’une opération non invasive, elle n’écarte pas tous les risques d’où l’intérêt de se renseigner au préalable.

Quand toutes les explications seront claires, le praticien vous demandera de faire quelques examens sanguins et vous donne quelques recommandations au patient pour optimiser la greffe et ses résultats. Ce sont, généralement :

  • Le shampoing à réaliser la veille de l’intervention
  • Un repas complet avant d’aller au cabinet
  • Une détente de 30 mn grâce à un comprimé sédatif qu’il vous donnera à votre arrivée au cabinet

Durant l’intervention

  • Le prélèvement :

Une fois au bloc, le chirurgien commence par dessiner les zones à traiter afin que vous ayez une vue globale de ce qui va être retouché sur votre tête. C’est un premier moyen de valider ou non les futurs résultats selon vos attentes.

Par le biais d’une petite injection d’anesthésiant local, il va endormir l’arrière et le dessus de la tête, les zones souvent concernées par cette intervention.

Il rase ensuite la zone de prélèvement de la bandelette et la retire. Celle-ci est longue de 10 à 20 cm de long et large d’environ 1 cm. La bandelette sera retirée en un seul bloc et sur quelques millimètres de profondeur pour avoir les racines des cheveux. Il termine par suturer la zone de prélèvement avec des fils résorbables qui tomberont d’eux-mêmes au fil des jours. La cicatrice laissée sera fine et dissimulée dans les cheveux alentours.

  • Les greffons :

Une fois la bandelette prélevée, elle sera découpée minutieusement sous un microscope à fort grossissement. Le chirurgien ou son assistant disposera alors de nombreux fragments redécoupés en micro-greffons. On les appelle aussi unités folliculaires composées chacune d’un à quatre cheveux.

Ces dernières seront classées en fonction du nombre de cheveux qu’elles contiennent. On aura alors deux catégories : les micro-greffons (trois à quatre cheveux) et les ultra-micro-greffons (un à deux cheveux).

Tous les greffons seront comptabilisés, mais quel que soit le nombre obtenu, ils seront tous réimplantés.

  • La zone d’implantation :

Pendant que l’assistant se charge du découpage de la bandelette, le chirurgien prépare la zone d’implantation. Il y réalise de nombreuses minuscules incisions d’environ 1 mm. Les incisions ne sont pas réalisées au hasard, mais le chirurgien s’intéressera à leur orientation, leur position et la concentration future des cheveux. Le nombre d’incisions varie en fonction de la taille de la zone à couvrir.

  • L’implantation des greffons :

Une fois toutes les incisions ou fentes réalisées, le chirurgien passe à l’implantation des greffons. Ils seront placés un par un dans chaque incision et le chirurgien utilise, pour cela, une micro-pince ou un implanteur spécifique. L’axe du cheveu sera le même que celui de la fente et il sera implanté sur plusieurs millimètres de profondeur. En surface, il sera à peine visible. Cette étape est celle qui prend le plus de temps, mais en une heure, il est possible d’implanter jusqu’à 800 greffons.

La durée de l’intervention durera alors aussi longtemps que le chirurgien mettra pour couvrir toute la zone.

  • Nettoyage et séchage :

Après l’implantation, la zone sera nettoyée et séchée. Aucun pansement ou bandage n’y sera appliqué et le patient peut rentrer chez lui sitôt sorti du cabinet. Sur la zone d’implantation, il remarquera de petites rougeurs, traces de l’implantation et des incisions.