Les implants capillaires offrent-ils de bons résultats ?

Implant capillaire > Blog > Les implants capillaires offrent-ils de bons résultats ?
Publié le : 28 Juillet 2016 à 15:00
Les implants capillaires offrent-ils de bons résultats ?

Si les femmes actuelles penchent pour de nouvelles poitrines, les hommes, eux, s'offrent une nouvelle chevelure. Eh oui ! Nos hommes veulent aussi prendre soin d'eux et pour ce faire, ils peuvent avoir recours à la chirurgie esthétique, notamment aux implants capillaires. Mais cette méthode marche-t-elle vraiment ? Les réponses sont ici.

Aujourd'hui, 25% des hommes font face à des problèmes de chute de cheveux. Chez 13% d'entre eux, il s'agit de l'alopécie, encore appelée calvitie. Elle se manifeste par la chute prématurée de cheveux chez ces messieurs, pouvant provoquer la perte d'une partie ou de la totalité du cuir chevelu. Cette maladie est plus fréquente chez l'homme que chez la femme puisque chez les sujets féminins, elle ne concerne que 2% des cas. Chez la gent féminine, les chutes sont dues à des problèmes hormonaux.

Toutefois, la perte de cheveux n'est jugée pathologique que lorsque les chutes sont importantes. Dans ce cas, il s'agit le plus souvent d'un problème héréditaire et donc, inéluctable. Chez 95% des cas, l'alopécie commence à apparaître dès l'âge de 20 ans. Lorsque le médecin ne décèle aucune cause héréditaire, elle peut provenir d'une situation de stress ou de fatigue importante.

Quoi qu'il en soit, la perte de cheveux peut représenter une source de gêne chez ces messieurs. Lorsqu'il ne s'agit pas de l'inconfort à trouver plusieurs mèches sur ses vêtements, il s'agit essentiellement d'un mal-être vis-à-vis du regard des autres. Pour y remédier, certains optent pour une nouvelle mode de crâne rasée tandis que d'autres préfèrent le recours à la chirurgie esthétique par implants capillaires. Actuellement, de plus en plus de sujets optent pour cette seconde option. Par ailleurs, les médecins proposent l'utilisation de crèmes à appliquer localement pour faire pousser rapidement les cheveux dans les zones à découvert.

La chirurgie, un moyen sûr de retrouver un cuir chevelu

Pour ceux qui désirent avoir des résultats rapides et certains, les médecins peuvent proposer la chirurgie esthétique. Il s'agit d'implanter plusieurs tiges de cheveux dans les zones concernées. Pour ce faire, deux méthodes sont à la portée de ces messieurs.

La première option est la technique de la bandelette. Le patient est mis sous anesthésie locale. Le chirurgien commence par prélever une bande de peau derrière la tête, d'une largeur de 5 cm et d'une longueur de 25 cm en tout. Ces bandelettes sont réimplantées sur les zones dépourvues de cheveux. La technique permet de créer 2000 à 5000 cheveux et est courante, toutefois, elle laisse des cicatrices.

La seconde option s'appelle « Fue » ou extraction d'unités folliculaires. Tout comme dans la première technique, on fera appel à une anesthésie locale. Quelques greffons de cheveux, jusqu'à 1000 unités, sont prélevés au niveau de la même zone que dans la première intervention.  Le chirurgien prendra soin de garder le bulbe intact afin que les cheveux  puissent être réimplantés autre part et pouvoir se développer. Cette technique présente le risque de perdre jusqu'à 30% des greffons.

Si ces interventions peuvent être efficaces, elles sont néanmoins très lentes. En effet, la durée de l'opération peut prendre jusqu'à huit heures, c'est-à-dire quatre heures pour le prélèvement et la même durée pour l'implantation.

De plus, les résultats n'apparaissent que trois mois après l'opération. Ils ne sont tout à fait appréciables qu'à partir de 12 mois.  Pour l'une ou l'autre des deux techniques, il est important de commencer l'intervention dès les premiers signes de chutes de cheveux, au risque de ne plus avoir de zones donneuses à utiliser.

Le recours aux plaquettes sanguines après l'intervention

Pour renforcer les résultats de l'intervention pour des implants capillaires, les chirurgiens conseillent le recours aux plaquettes sanguines. Il s'agit dans un premier temps de prélever une certaine quantité de sang au patient. Le sang sera traité pour en dissocier le plasma riche en plaquettes, encore appelé PRP. Dans un deuxième temps, cette substance est réinjectée au niveau des zones où les implants ont été effectués. Elle permet d'accélérer la repousse des cheveux et d'en augmenter l'épaisseur. En savoir plus ici.