Implant capillaire

L’intervention

L'opération d’implant capillaire ou greffe de cheveux comprend 3 étapes :
Le chirurgien prélève au niveau de la nuque une bandelette d'une largeur d'1 cm et d'une longueur variable en fonction du nombre de greffons souhaités. Cette zone est ensuite suturée en 2 plans afin d'obtenir une très fine cicatrice qui s'estompera avec le temps.
Les greffons de 1 mm de diamètre porteurs de 1 à 3 cheveux sont ensuite disséqués au microscope. Les greffons sont ensuite comptabilisés afin d’être répartis en fonction du résultat souhaité. Au préalable, le chirurgien a déterminé, avec l'accord du patient, la ou les zones sur la/les lesquelles il doit intervenir.

  • 1ère étape : Prélèvement de la bandelette de peau porteuse de cheveux
  • 2ème étape : Préparation des greffons
  • 3ème étape : Implantation des greffons

Le chirurgien marque les zones à traiter. Ce dessin lui sert de repère tout au long de l'intervention d’implant capillaire ou greffe de cheveux. Le chirurgien utilise sélectivement le nombre nécessaire de greffons de 1 à 3 cheveux. L'implantation se fait à l'aiguille afin d'obtenir des zones très denses ou lorsqu'il s’agit de renforcer une partie diffuse afin de ne pas léser les cheveux environnants.

L’anesthésie :

La greffe de cheveux se fait généralement sous anesthésie locale en séjour ambulatoire ou dans quelques cas sous anesthésie générale avec une d’hospitalisation.

Les cicatrices :

Après une intervention d’implant capillaire la zone de prélèvement au niveau de la nuque cicatrise en 15 jours. Aucun pansement n'est nécessaire.
Le cuir chevelu est une zone de cicatrisation exceptionnelle, la cicatrice est parfaitement invisible ou légèrement visible, mais masquée par les cheveux qui retombent par dessus.
Comme toutes les cicatrices :

  • Même discrètes, elles sont définitives.
  • Elles doivent être protégées du soleil pendant au moins 6 mois pour éviter le risque de pigmentation définitive.
  • Elles peuvent être rouges et visibles pendant plusieurs mois.
  • Leur aspect définitif (largeur, épaisseur, couleur) est imprévisible et ne doit pas être jugé avant 9 à 12 mois.

La convalescence :

L’intervention de greffe de cheveux peut se pratiquer en « ambulatoire », c’est-à-dire avec une sortie le jour même après quelques heures de surveillance.
Toutefois, dans certains cas, une courte hospitalisation peut être préférable. L’entrée s’effectue alors le matin (ou parfois la veille dans l’après-midi) et la sortie est autorisée dès le lendemain.
Il faut prévoir un arrêt de travail de 4 à 8 jours pour un traitement calvitie.

Suites opératoires :

Les suites opératoires d’une intervention d’implant capillaire sont indolores. Toutefois, une possibilité de tiraillement pendant 24H à 48H au niveau de la zone de prélèvement peut être ressentie.

Douleurs :

Au cours du traitement calvitie, les douleurs à type de céphalées peuvent persister quelques jours, elles seront calmées par la prescription d’antalgiques.

Œdèmes :

Les suites opératoires d’implant capillaire sont essentiellement marquées par l’apparition d’un œdème (gonflement) et d’ecchymoses (bleus) dont l’importance et la durée sont très variables d’un individu à l’autre.

Résultat :

Un délai de 3 à 6 mois est nécessaire pour apprécier le résultat d’une greffe de cheveux.
Le résultat du traitement calvitie est définitif sur la zone traitée. Toutefois lorsque la calvitie est importante, il serait nécessaire de prévoir de nouvelle séance d’implant capillaire.
L'intervention étant motivée par des raisons esthétiques, les résultats ne peuvent être appréciés que subjectivement. Il est donc important d'admettre que les résultats obtenus peuvent ne pas correspondre exactement aux résultats espérés.

Devis

Newsletter